Nami

Aquamancienne

Nami canalise les énergies primales de l'océan, tirant avantage de ses propriétés curatives mystiques et commandant à la puissance brute des marées. Ils ont été nombreux à douter d'elle, mais Nami a fait montre de courage et de détermination pour se lancer dans une quête dangereuse, que personne d'autre n'osait entreprendre. Son peuple croit désormais qu'elle est l'Aquamancienne, l'élue, choisie pour accomplir une quête indispensable à la survie de sa race tout entière.Le devoir sacré de l'Aquamancienne consiste à acquérir une pierre lunaire, un puissant objet que l'on ne trouve que dans les hauteurs célestes du monde de la surface. Son peuple, les Marai, se sert de la lumière des pierres lunaires pour repousser les terreurs des abysses. Mais la puissance de chaque pierre ne dure qu'un petit siècle. Avant que sa lumière ne s'évanouisse, l'Aquamancienne doit s'aventurer au fond du Grand gouffre, pour y trouver une perle des abysses. Elle doit ensuite aller en surface, à la Crique de l'horizon. Là, au solstice d'hiver, un terrien lui échange sa perle contre une pierre lunaire au cours d'une cérémonie. En échangeant la perle contre la pierre lunaire, l'Aquamancienne assure la survie des Marai pour un autre siècle.Mais, cette fois, alors que le siècle tirait à sa fin, aucune Aquamancienne n'avait été choisie. Sans élue pour accomplir la quête, son peuple courait au désastre, mais les Marai attendaient, confiants dans l'apparition d'une Aquamancienne. Nami refusa de rester sans rien faire, insista que sans Aquamancienne pour les sauver, il fallait que quelqu'un agisse. Courageusement, elle décida de se lancer elle-même dans la quête et s'aventura, seule, dans les dangereuses profondeurs. Personne ne s'attendait à ce qu'elle survive, mais après six jours de combat contre des horreurs sans nom, Nami revint, la perle entre les mains. Les Marai l'acclamèrent et décidèrent qu'elle était bien la nouvelle Aquamancienne. Il ne restait plus à Nami qu'à entreprendre le voyage jusqu'à la surface et terminer l'échange.Quand Nami arriva à la surface, toutefois, personne ne l'attendait. Elle attendit pendant des jours dans une crique mystique, ne sachant trop que faire. Dans toutes les légendes des Aquamanciennes, jamais le porteur de la pierre lunaire n'avait fait faux bond. Nami était confrontée à un choix difficile. Elle ne connaissait le monde de la surface qu'à travers les contes et les rumeurs, mais la survie des Marai dépendait d'elle. Invoquant la marée pour qu'elle la porte jusqu'à la terre, Nami se lança à la recherche de la pierre lunaire, devenant ainsi la première de sa race à explorer le monde qu'entoure l'océan. Elle laissa son foyer derrière elle, jurant de n'y retourner qu'après avoir accompli la quête de l'Aquamancienne.''Je suis la marée, et je ne peux être détournée.''-- Nami

Nami canalise les énergies primales de l’océan, tirant avantage de ses propriétés curatives mystiques et commandant à la puissance brute des marées. Ils ont été nombreux à douter d’elle, mais Nami a fait montre de courage et de détermination pour se lancer dans une quête dangereuse, que personne d’autre n’osait entreprendre. Son peuple croit désormais qu’elle est l’Aquamancienne, l’élue, choisie pour accomplir une quête indispensable à la survie de sa race tout entière.
Le devoir sacré de l’Aquamancienne consiste à acquérir une pierre lunaire, un puissant objet que l’on ne trouve que dans les hauteurs célestes du monde de la surface. Son peuple, les Marai, se sert de la lumière des pierres lunaires pour repousser les terreurs des abysses. Mais la puissance de chaque pierre ne dure qu’un petit siècle. Avant que sa lumière ne s’évanouisse, l’Aquamancienne doit s’aventurer au fond du Grand gouffre, pour y trouver une perle des abysses. Elle doit ensuite aller en surface, à la Crique de l’horizon. Là, au solstice d’hiver, un terrien lui échange sa perle contre une pierre lunaire au cours d’une cérémonie. En échangeant la perle contre la pierre lunaire, l’Aquamancienne assure la survie des Marai pour un autre siècle.
Mais, cette fois, alors que le siècle tirait à sa fin, aucune Aquamancienne n’avait été choisie. Sans élue pour accomplir la quête, son peuple courait au désastre, mais les Marai attendaient, confiants dans l’apparition d’une Aquamancienne. Nami refusa de rester sans rien faire, insista que sans Aquamancienne pour les sauver, il fallait que quelqu’un agisse. Courageusement, elle décida de se lancer elle-même dans la quête et s’aventura, seule, dans les dangereuses profondeurs. Personne ne s’attendait à ce qu’elle survive, mais après six jours de combat contre des horreurs sans nom, Nami revint, la perle entre les mains. Les Marai l’acclamèrent et décidèrent qu’elle était bien la nouvelle Aquamancienne. Il ne restait plus à Nami qu’à entreprendre le voyage jusqu’à la surface et terminer l’échange.
Quand Nami arriva à la surface, toutefois, personne ne l’attendait. Elle attendit pendant des jours dans une crique mystique, ne sachant trop que faire. Dans toutes les légendes des Aquamanciennes, jamais le porteur de la pierre lunaire n’avait fait faux bond. Nami était confrontée à un choix difficile. Elle ne connaissait le monde de la surface qu’à travers les contes et les rumeurs, mais la survie des Marai dépendait d’elle. Invoquant la marée pour qu’elle la porte jusqu’à la terre, Nami se lança à la recherche de la pierre lunaire, devenant ainsi la première de sa race à explorer le monde qu’entoure l’océan. Elle laissa son foyer derrière elle, jurant de n’y retourner qu’après avoir accompli la quête de l’Aquamancienne.
 »Je suis la marée, et je ne peux être détournée. »
— Nami

Astuces pour…

  • …bien jouer Nami
    • Prison aqueuse a un long délai de récupération, alors utilisez-la au bon moment.
    • Utiliser Flux et reflux lors d’un combat contre des champions vous aidera à prendre l’avantage.
    • L’ultime de Nami est très pratique pour engager le combat de loin.
  • …contrer Nami
    • La compétence Prison aqueuse est puissante mais a un long délai de récupération. Profitez de la situation si Nami rate sa cible.
    • Raz-de-marée a une très longue portée mais va lentement. Restez sur vos gardes pour pouvoir l’esquiver.
    • Évitez de combattre un adversaire affecté par Bénédiction de l’Aquamancienne. Cet effet ne dure pas longtemps, alors mieux vaut attendre qu’il se dissipe.

Son passif : Déferlantes

Déferlantes
Quand les compétences de Nami touchent des champions alliés, la vitesse de déplacement de ces champions augmente un court instant.

Ses sorts

Prison aqueuse
Prison aqueuse
Envoie une bulle vers la zone ciblée, infligeant des dégâts et étourdissant tous les ennemis à l’impact.
Flux et reflux
Flux et reflux
Projette un flux d’eau qui rebondit sur les champions alliés et ennemis, soignant les alliés et blessant les ennemis.
Bénédiction de l'Aquamancienne
Bénédiction de l’Aquamancienne
Renforce un champion allié pendant un court instant, permettant à ses attaques de base d’infliger des dégâts magiques supplémentaires et de ralentir sa cible.
Raz-de-marée
Raz-de-marée
Invoque un énorme raz-de-marée qui projette tous les ennemis touchés en l’air, les ralentit et les blesse.

Revenir à la liste