Rengar

Fier traqueur

Sur chacun des murs de son foyer, Rengar le chasseur de trophées avait installé les têtes, cornes, griffes et dents des créatures les plus mortelles de Valoran. Mais sa collection pourtant impressionnante lui laissait un goût d'insatisfaction, car il désirait toujours plus. Pour chaque nouvelle proie, il étudiait longuement la créature, non sans se préparer pour la rencontre avec le seul monstre qu'il n'avait jamais réussi à terrasser.Rengar n'avait jamais connu ses vrais parents, mais avait été élevé par un humain qu'il considérait comme un chasseur de légende. Il était l'élève idéal, totalement absorbé par les leçons de son père, et les enseignements qu'il recevait étaient mêlés à son propre instinct sauvage. Avant que sa crinière ait pleinement poussé, Rengar s'affranchit de son père adoptif et s'appropria un immense territoire. Le long de son périmètre, il installa les crânes de ses proies en guise d'avertissement pour les éventuels agresseurs. Il pensait que régner sans partage sur la région le contenterait, mais ce fut tout l'inverse qui se produisit. Il se lassait des proies de son domaine et, en l'absence de créatures assez redoutables pour le forcer à se surpasser, Rengar perdit de sa volonté. Il craignit que plus aucune proie intéressante ne subsiste et de ne plus jamais ressentir le frisson de la chasse. Mais alors qu'il sombrait au plus profond de l'ennui, il découvrit le monstre. Une créature perturbante, qui ne semblait pas appartenir à ce monde. Elle avait d'énormes griffes acérées et dévorait tous les animaux qui se trouvaient sur son chemin. Débordant de joie en découvrant ce nouveau défi, Rengar tendit une embuscade au monstre. Celui-ci dépassait de loin tous ceux qu'il avait chassés par le passé. Leur combat fut sauvage, chacun infligeant de graves blessures à l'autre. Rengar perdit un œil, mais ce n'était rien à côté du coup subi par sa fierté. Avant cela, il n'avait jamais perdu face à une proie. Ses blessures étaient si sévères qu'il fut contraint d'abandonner. Les jours qui suivirent, il resta en équilibre entre la vie et la mort. Écrasé par la douleur, il ressentait pourtant au plus profond de lui une lueur de joie. La chasse, enfin, était lancée. S'il existait bien des créatures aussi puissantes dans ce monde, il irait les dénicher pour les ajouter à ses trophées. Mais plus que tout, il voulait savourer comme il se doit la future mise à mort de cette bête qui avait failli le faire chuter. Sur le plus haut mur de son foyer, il y avait déjà un emplacement libre pour son trophée, qui serait voué à devenir la pièce maîtresse de sa collection.''Chassez les plus faibles pour survivre, mais chassez les plus forts pour vivre.''-- Rengar

Sur chacun des murs de son foyer, Rengar le chasseur de trophées avait installé les têtes, cornes, griffes et dents des créatures les plus mortelles de Valoran. Mais sa collection pourtant impressionnante lui laissait un goût d’insatisfaction, car il désirait toujours plus. Pour chaque nouvelle proie, il étudiait longuement la créature, non sans se préparer pour la rencontre avec le seul monstre qu’il n’avait jamais réussi à terrasser.
Rengar n’avait jamais connu ses vrais parents, mais avait été élevé par un humain qu’il considérait comme un chasseur de légende. Il était l’élève idéal, totalement absorbé par les leçons de son père, et les enseignements qu’il recevait étaient mêlés à son propre instinct sauvage. Avant que sa crinière ait pleinement poussé, Rengar s’affranchit de son père adoptif et s’appropria un immense territoire. Le long de son périmètre, il installa les crânes de ses proies en guise d’avertissement pour les éventuels agresseurs. Il pensait que régner sans partage sur la région le contenterait, mais ce fut tout l’inverse qui se produisit. Il se lassait des proies de son domaine et, en l’absence de créatures assez redoutables pour le forcer à se surpasser, Rengar perdit de sa volonté. Il craignit que plus aucune proie intéressante ne subsiste et de ne plus jamais ressentir le frisson de la chasse. Mais alors qu’il sombrait au plus profond de l’ennui, il découvrit le monstre. Une créature perturbante, qui ne semblait pas appartenir à ce monde. Elle avait d’énormes griffes acérées et dévorait tous les animaux qui se trouvaient sur son chemin. Débordant de joie en découvrant ce nouveau défi, Rengar tendit une embuscade au monstre. Celui-ci dépassait de loin tous ceux qu’il avait chassés par le passé. Leur combat fut sauvage, chacun infligeant de graves blessures à l’autre. Rengar perdit un œil, mais ce n’était rien à côté du coup subi par sa fierté. Avant cela, il n’avait jamais perdu face à une proie. Ses blessures étaient si sévères qu’il fut contraint d’abandonner. Les jours qui suivirent, il resta en équilibre entre la vie et la mort. Écrasé par la douleur, il ressentait pourtant au plus profond de lui une lueur de joie. La chasse, enfin, était lancée. S’il existait bien des créatures aussi puissantes dans ce monde, il irait les dénicher pour les ajouter à ses trophées. Mais plus que tout, il voulait savourer comme il se doit la future mise à mort de cette bête qui avait failli le faire chuter. Sur le plus haut mur de son foyer, il y avait déjà un emplacement libre pour son trophée, qui serait voué à devenir la pièce maîtresse de sa collection.
 »Chassez les plus faibles pour survivre, mais chassez les plus forts pour vivre. »
— Rengar

Astuces pour…

  • …bien jouer Rengar
    • Utilisez l’ultime de Rengar pour trouver et assassiner les cibles prioritaires lors des combats d’équipes et des escarmouches.
    • La force de Rengar vient surtout de l’utilisation judicieuse de ses compétences renforcées.
    • Passez bien dans les hautes herbes quand vous poursuivez une cible afin de bénéficier de la compétence passive de Rengar.
  • …contrer Rengar
    • Rengar peut renforcer une de ses compétences quand sa jauge de ressource est pleine. Affrontez-le quand elle est basse.
    • La compétence passive de Rengar lui permet de bondir des hautes herbes, alors évitez de le combattre quand il y en a à proximité.
    • L’ultime de Rengar le camoufle temporairement, alors évitez d’avancer seul si vous avez peu de PV.

Son passif : Prédateur invisible

Prédateur invisible
Quand Rengar est camouflé ou dans les hautes herbes, son attaque de base le fait bondir sur un ennemi.<br><br><span class="colorEDDA74">Rengar gagne 1 pt de Férocité chaque fois qu’il utilise une compétence sur les ennemis. Quand il atteint 5 pts de Férocité, sa prochaine compétence est renforcée et gagne un effet bonus.</span>

Ses sorts

Esprit sauvage
Esprit sauvage
La prochaine attaque de base de Rengar inflige des dégâts supplémentaires.<br>Férocité : Rengar inflige encore plus de dégâts et augmente sa vitesse d’attaque et ses dégâts d’attaque.
Rugissement
Rugissement
Rengar émet un rugissement qui inflige des dégâts aux ennemis et augmente son armure et sa résistance magique pendant un court instant.<br>Férocité : Rengar récupère beaucoup de PV.
Bolas
Bolas
Rengar lance des bolas, ralentissant la première cible touchée pendant un court instant.<br>Férocité : immobilise la cible.
Chasseur-né
Chasseur-né
Rengar active ses instincts de prédateur, se camouflant et révélant tous les champions ennemis dans un grand cercle autour de lui. Quand il est camouflé, il se déplace plus vite en direction des ennemis et sa prochaine attaque le fera bondir. En quittant le camouflage, il gagne de la vitesse de déplacement et génère rapidement de la Férocité.

Revenir à la liste