Sona

Virtuose de la harpe

Sona n'a aucun souvenir de ses vrais parents. Alors qu'elle était encore enfant, elle fut abandonnée sur le pas de la porte d'une maison de l'adoption à Ionia, blottie contre un instrument ancien dans un coffret d'origine inconnue. C'était une enfant remarquablement sage, toujours calme et jamais contrariée. Ses tuteurs étaient persuadés qu'elle trouverait vite un foyer, mais ce qu'ils avaient pris pour du calme se révéla n'être qu'une incapacité à parler ou à produire le moindre son. Sona resta à la maison de l'adoption pendant une dizaine d'années, regardant passer d'éventuels parents adoptifs, en silence. À la même époque, ses tuteurs essayèrent de vendre l'étrange instrument à des collectionneurs avides, dans l'espoir de lui constituer un petit pécule. Pour d'étranges raisons, cependant, l'instrument leur était toujours rendu, ou celui-ci réapparaissait subitement devant la maison.Lorsqu'une riche demacienne appelée Lestara Buvelle eut vent de cet instrument, elle prit immédiatement le premier bateau pour Ionia. Les tuteurs de la fillette lui montrèrent l'instrument et, sans un mot, Lestara se leva et alla explorer la maison. Elle s'arrêta devant la chambre de Sona. Lestara l'adopta sans la moindre hésitation et fit un don généreux pour l'instrument. Sous la houlette de Lestara, Sona découvrit qu'un lien profond l'unissait à cet instrument, que Lestara appelait ''etwahl''. Entre ses mains, l'instrument jouait des mélodies qui apaisaient ou faisaient battre le cœur de ceux qui écoutaient. En quelques mois à peine, elle donnait des représentations dans des salles combles. Elle jouait sans effort, pinçant la corde sensible du public et manipulant leurs émotions avec brio, le tout sans partition. En secret, elle découvrit une puissante utilisation de son etwahl, se servant de ses vibrations pour découper des objets à distance. Elle s'entraîna seule, maîtrisant peu à peu son don. Le jour où elle se sentit prête, elle se rendit au seul endroit où elle pouvait offrir le meilleur des récitals : la League of Legends.''Ses mélodies enchantent l'âme, ses silences s'abattent avec fracas.''-- Jericho Swain, en sortant d'un concert de Sona

Sona n’a aucun souvenir de ses vrais parents. Alors qu’elle était encore enfant, elle fut abandonnée sur le pas de la porte d’une maison de l’adoption à Ionia, blottie contre un instrument ancien dans un coffret d’origine inconnue. C’était une enfant remarquablement sage, toujours calme et jamais contrariée. Ses tuteurs étaient persuadés qu’elle trouverait vite un foyer, mais ce qu’ils avaient pris pour du calme se révéla n’être qu’une incapacité à parler ou à produire le moindre son. Sona resta à la maison de l’adoption pendant une dizaine d’années, regardant passer d’éventuels parents adoptifs, en silence. À la même époque, ses tuteurs essayèrent de vendre l’étrange instrument à des collectionneurs avides, dans l’espoir de lui constituer un petit pécule. Pour d’étranges raisons, cependant, l’instrument leur était toujours rendu, ou celui-ci réapparaissait subitement devant la maison.
Lorsqu’une riche demacienne appelée Lestara Buvelle eut vent de cet instrument, elle prit immédiatement le premier bateau pour Ionia. Les tuteurs de la fillette lui montrèrent l’instrument et, sans un mot, Lestara se leva et alla explorer la maison. Elle s’arrêta devant la chambre de Sona. Lestara l’adopta sans la moindre hésitation et fit un don généreux pour l’instrument. Sous la houlette de Lestara, Sona découvrit qu’un lien profond l’unissait à cet instrument, que Lestara appelait  »etwahl ». Entre ses mains, l’instrument jouait des mélodies qui apaisaient ou faisaient battre le cœur de ceux qui écoutaient. En quelques mois à peine, elle donnait des représentations dans des salles combles. Elle jouait sans effort, pinçant la corde sensible du public et manipulant leurs émotions avec brio, le tout sans partition. En secret, elle découvrit une puissante utilisation de son etwahl, se servant de ses vibrations pour découper des objets à distance. Elle s’entraîna seule, maîtrisant peu à peu son don. Le jour où elle se sentit prête, elle se rendit au seul endroit où elle pouvait offrir le meilleur des récitals : la League of Legends.
 »Ses mélodies enchantent l’âme, ses silences s’abattent avec fracas. »
— Jericho Swain, en sortant d’un concert de Sona

Astuces pour…

  • …bien jouer Sona
    • N’oubliez pas de toucher vos alliés quand les halos de Sona sont actifs, mais évitez de vous faire surprendre par l’ennemi.
    • Gardez Crescendo pour les moments importants.
    • Une utilisation au bon moment d’Aria de persévérance accroît vos chances de survie.
  • …contrer Sona
    • Quand vous voyez Sona, dispersez-vous pour qu’elle ne force pas toute votre équipe à danser.
    • Tuez d’abord Sona, car elle peut soigner son équipe si on lui en laisse le temps.

Son passif : Accord de puissance

Accord de puissance
Après avoir lancé 3 sorts, la prochaine attaque de Sona inflige des dégâts magiques supplémentaires plus un effet bonus dépendant de la dernière musique jouée.

Ses sorts

Hymne à la bravoure
Hymne à la bravoure
Sona joue l’Hymne à la bravoure, dont les ondes sonores infligent des dégâts magiques à deux ennemis proches (priorité aux champions et aux monstres). Sona reçoit un halo temporaire qui confère aux alliés touchés par la zone un bonus aux dégâts de leur prochaine attaque contre un ennemi. Chaque allié aidé prolonge la durée de son halo.
Aria de persévérance
Aria de persévérance
Sona joue l’Aria de persévérance. Sa mélodie protectrice la soigne, ainsi qu’un allié blessé proche. Sona reçoit un halo temporaire qui confère aux alliés touchés par la zone un bouclier temporaire. Chaque allié aidé prolonge la durée de son halo.
Mélodie de vélocité
Mélodie de vélocité
Sona joue la Mélodie de vélocité, ce qui lui confère un bonus en vitesse de déplacement qui disparaît sur la durée. Sona reçoit un halo temporaire qui augmente la vitesse de déplacement des champions alliés proches. Chaque allié aidé prolonge la durée de son halo.
Crescendo
Crescendo
Sona joue son accord ultime, étourdissant les champions ennemis, les forçant à danser et leur infligeant des dégâts magiques. Chaque rang augmente la puissance des halos.

Revenir à la liste