Volibear

Grondement de tonnerre

Les terribles confins septentrionaux de Freljord abritent les Ursidés, une race fière de guerriers qui survivent depuis des millénaires dans le désert de glace. Leur chef est un combattant redoutable qui commande à la foudre et jette la terreur dans le cœur de ses ennemis : Volibear. Guerrier et mystique, Volibear cherche à défendre les coutumes anciennes et l'esprit combatif de sa tribu.Bien que l'Histoire se souvienne de leurs légendaires exploits guerriers, les Ursidés ont longtemps vécu dans une réclusion paisible. Les guerriers étaient dirigés par un triumvirat de chefs attentifs à protéger cet isolement, évitant les querelles mesquines des autres tribus. Chaman des trois chefs, Volibear était un sage respecté pour sa clairvoyance. C'était une ère de paix sans précédent, mais Volibear ressentait cela comme une menace. La prospérité affaiblissait la tribu, et beaucoup avait oublié depuis longtemps l'art sacré de la guerre. Volibear craignait qu'avec le temps leur âme profonde ne meure. Quand il s'ouvrit de ses craintes au triumvirat, les anciens refusèrent de l'écouter et lui firent savoir qu'il devait rester à sa place.Recherchant la sagesse, Volibear entreprit la périlleuse ascension de la montagne sacrée des Ursidés, un endroit éternellement enveloppé par un maelström de tonnerre et de foudre. L'œil de la tempête était censé enfermer de puissants oracles, et selon la légende la tempête devait marquer le prochain grand chef de la tribu. Alors que Volibear grimpait, il fut frappé par une foudre surnaturelle. Quand le chaman s'éveilla, il fut possédé par une terrible vision de Freljord ravagé par les ténèbres. Volibear vit des Ursidés mal préparés et amollis massacrés par de terribles créatures de glace. Il comprit immédiatement que sa race périrait si elle ne se préparait pas pour la guerre.Volibear dévala la montagne pour raconter ce qu'il avait vu, mais les trois anciens du triumvirat se montrèrent de nouveau sourds à ses avertissements. Sachant qu'il mettrait fin à la paix, ils refusèrent de donner suite à l'avertissement de Volibear et exigèrent qu'il se taise, sous peine de mort. Résolu, Volibear affirma que la survie même des Ursidés dépendait de ce message, et il se lança dans un combat féroce contre les trois anciens. La lutte fut terrible, et alors que Volibear allait succomber, il en appela à la puissance du maelström. Déchaînant la force brute de la foudre, il écrasa le trio d'un coup fracassant. Stupéfait et abasourdi, le triumvirat s'inclina devant la force de la tempête sacrée.Reconnaissant qu'il avait été choisi, le triumvirat nomma Volibear nouveau dirigeant des Ursidés. Son influence fut immédiate et décisive. Il secoua l'apathie de sa tribu, ressuscita ses traditions guerrières et s'allia avec Sejuani, qui se disait prête à combattre elle aussi l'horreur à venir. Avec le temps, la tribu devint vigoureuse et énergique, et on la craignit de nouveau comme ses ancêtres dans les légendes. Volibear et les Ursidés sont désormais prêts à affronter les jours terribles qui s'annoncent à l'horizon.''Les Ursidés ne connaîtront la paix qu'après la guerre.''-- Volibear

Les terribles confins septentrionaux de Freljord abritent les Ursidés, une race fière de guerriers qui survivent depuis des millénaires dans le désert de glace. Leur chef est un combattant redoutable qui commande à la foudre et jette la terreur dans le cœur de ses ennemis : Volibear. Guerrier et mystique, Volibear cherche à défendre les coutumes anciennes et l’esprit combatif de sa tribu.
Bien que l’Histoire se souvienne de leurs légendaires exploits guerriers, les Ursidés ont longtemps vécu dans une réclusion paisible. Les guerriers étaient dirigés par un triumvirat de chefs attentifs à protéger cet isolement, évitant les querelles mesquines des autres tribus. Chaman des trois chefs, Volibear était un sage respecté pour sa clairvoyance. C’était une ère de paix sans précédent, mais Volibear ressentait cela comme une menace. La prospérité affaiblissait la tribu, et beaucoup avait oublié depuis longtemps l’art sacré de la guerre. Volibear craignait qu’avec le temps leur âme profonde ne meure. Quand il s’ouvrit de ses craintes au triumvirat, les anciens refusèrent de l’écouter et lui firent savoir qu’il devait rester à sa place.
Recherchant la sagesse, Volibear entreprit la périlleuse ascension de la montagne sacrée des Ursidés, un endroit éternellement enveloppé par un maelström de tonnerre et de foudre. L’œil de la tempête était censé enfermer de puissants oracles, et selon la légende la tempête devait marquer le prochain grand chef de la tribu. Alors que Volibear grimpait, il fut frappé par une foudre surnaturelle. Quand le chaman s’éveilla, il fut possédé par une terrible vision de Freljord ravagé par les ténèbres. Volibear vit des Ursidés mal préparés et amollis massacrés par de terribles créatures de glace. Il comprit immédiatement que sa race périrait si elle ne se préparait pas pour la guerre.
Volibear dévala la montagne pour raconter ce qu’il avait vu, mais les trois anciens du triumvirat se montrèrent de nouveau sourds à ses avertissements. Sachant qu’il mettrait fin à la paix, ils refusèrent de donner suite à l’avertissement de Volibear et exigèrent qu’il se taise, sous peine de mort. Résolu, Volibear affirma que la survie même des Ursidés dépendait de ce message, et il se lança dans un combat féroce contre les trois anciens. La lutte fut terrible, et alors que Volibear allait succomber, il en appela à la puissance du maelström. Déchaînant la force brute de la foudre, il écrasa le trio d’un coup fracassant. Stupéfait et abasourdi, le triumvirat s’inclina devant la force de la tempête sacrée.
Reconnaissant qu’il avait été choisi, le triumvirat nomma Volibear nouveau dirigeant des Ursidés. Son influence fut immédiate et décisive. Il secoua l’apathie de sa tribu, ressuscita ses traditions guerrières et s’allia avec Sejuani, qui se disait prête à combattre elle aussi l’horreur à venir. Avec le temps, la tribu devint vigoureuse et énergique, et on la craignit de nouveau comme ses ancêtres dans les légendes. Volibear et les Ursidés sont désormais prêts à affronter les jours terribles qui s’annoncent à l’horizon.
 »Les Ursidés ne connaîtront la paix qu’après la guerre. »
— Volibear

Astuces pour…

  • …bien jouer Volibear
    • Menez la charge avec Orage fulgurant et ralentissez les ennemis avec Rugissement majestueux.
    • Volibear profite beaucoup des PV supplémentaires et de la réduction des délais.
    • Vous devez attaquer trois fois de suite rapidement avant de pouvoir activer Survoltage. Soyez assez résistant pour survivre longtemps et atteindre cet objectif.
  • …contrer Volibear
    • Volibear peut grandement augmenter sa vitesse de déplacement en pourchassant ses cibles, mais le bonus est beaucoup moins important quand il fuit.
    • Volibear régénère beaucoup de PV quand son état est critique.
    • Ralentir ou étourdir Volibear quand il tente de vous charger réduit considérablement son efficacité.

Son passif : Élu de la tempête

Élu de la tempête
Volibear se soigne rapidement pendant quelques secondes quand ses PV tombent sous un seuil critique.

Ses sorts

Orage fulgurant
Orage fulgurant
Volibear se met à quatre pattes et court plus vite. Le bonus en vitesse est plus important quand il pourchasse un champion ennemi. Le premier ennemi qu’il attaque est projeté derrière Volibear.
Survoltage
Survoltage
Les attaques successives de Volibear augmentent sa vitesse d’attaque. Quand il a attaqué trois fois de suite, Volibear peut mordre sa cible pour infliger plus de dégâts en fonction des PV manquants de cette cible.
Rugissement majestueux
Rugissement majestueux
Volibear pousse un puissant rugissement qui blesse et ralentit les ennemis. Les sbires et les monstres sont également effrayés.
Griffes foudroyantes
Griffes foudroyantes
Volibear canalise la puissance de la tempête, ce qui permet à ses attaques de lancer des éclairs rebondissant sur les ennemis proches de sa cible.

Revenir à la liste